L’île du Nord doit sa physionomie à l’activité volcanique et géothermique qui offre un incroyable patchwork de couleurs. Elle comprend différentes grandes régions dont le Northland et Auckland au nord, Coromandel et Hawkes Bay le long de la côte pacifique, Rotorua le cœur chaud de l’île, Taranaki, le pays des rivières à l’ouest, et la région des gourmets vers Wellington.

L’île du Nord contraste avec l’île du Sud. D’abord le climat y est plus chaud, voire sub-tropical dans le Northland. Elle est également caractérisée par un littoral unique où alternent criques de sable blanc bordées d’une mer turquoise, immenses plages de sable noir frappées par des vagues puissantes, falaises, îles innombrables, mangroves et ports naturels profonds aux rives chargés de pohutukawas, ces arbres qui explosent en un bouquet de fleurs de couleur rubis en décembre.

Mais l’île du Nord, c’est aussi un patrimoine historique. C’est la terre d’élection des Maoris depuis leur arrivée, il y a moins de 1000 ans. De nos jours c’est l’île la plus peuplée des deux. Aux Maoris et Européens se son joints de nombreuses autres communautés, créant un melting pot assez réussi !

<