Iles Loyauté

Lifou la plus grande, Maré la plus sauvage, Ouvéa la plus belle... Les îles Loyauté sont une province à part entière dotée d’une grande richesse humaine et naturelle et où l’identité mélanésienne prend toute sa dimension. Ces îles offrent des paysages d’une grande beauté : falaises abruptes, lagons turquoise, longues plages désertes, faune et coraux uniques. Le climat est extrêmement agréable toute l’année.
Partez à la rencontre d’un peuple et de la coutume.

Lifou

La découverte de l’esprit des îles Loyauté commence à Lifou… Lifou, Drehu en langue locale, est l’île la plus étendue de l’archipel. Sa superficie de 1 150 km2 est équivalente à celle de la Martinique. Plus encore que dans les autres îles, la variété des sites naturels vous incite à la découverte. La côte, entaillée de baies longues et profondes, allie avec grâce les longues plages de sable blanc, les falaises tranchées dans l’ancien récif et les fonds coralliens aux couleurs magiques. L’intérieur de l’île, vaste plaine édifiée sur l’ancien lagon, est recouvert de forêts tropicales denses propices à la randonnée.

Ouvea

Ouvéa est un des plus beaux atolls du Pacifique avec une plage 25 km de sable blanc bordée de cocotiers, et une eau limpide aux tons changeants. L’île semble sortir de nos rêves. Longue de 35 km et large par endroits de moins de 40 mètres, elle est traversée du nord au sud par une unique route qui longe tantôt l’interminable plage plantée de cocotiers au bord du lagon, tantôt le grand Pacifique.L’eau du lagon offre sa transparence exceptionnelle pour servir de miroir aux majestueuses falaises de Lékiny, ou de réserve de pêche aux habitants. Ouvéa est peuplée depuis le XVIIIe siècle par les descendants des Wallisiens, et par des générations d’immigrants polynésiens qui sont venues se métisser. Aujourd’hui, les gens d’Ouvéa sont un peuple de pêcheurs et de marins.

Mare

Maré, Nengone en mélanésien, est la plus australe et la plus élevée des îles Loyauté, mais elle est deux fois plus petite que Lifou avec une superficie de 650 km2. Ses cinq étages de coraux superposés culminent à près de 130 mètres sur la côte sud. Elle est dotée d’une beauté sauvage, faite de falaises profondément découpées, de roches basaltiques, mais également de merveilleuses petites criques de sable fin nichées entre les promontoires rocheux ainsi que de longues plages vierges, bordées de cocotiers. La plaine centrale est percée de nombreuses grottes, de piscines naturelles d’eau douce ou d’eau de mer qui abritent poissons et tortues, dans un camaïeu de bleus et de verts.

<