Jeunes dans le Queensland

Pour les jeunes touristes qui partent en voyage en Australie, le Queensland est un must. Que l’on souhaite découvrir des principales attractions, ou que l’on décide de passer un séjour  jusqu’à deux ans en tant que « working traveler », il ne faudrait en aucun cas manquer cet Etat ensoleillé où la vie australienne est particulièrement variée.

Le Queensland, située au nord-est de l’Australie, ne pourrait guère être plus diversifié : la région passionne par ces centaines d’îles dans la Grande Barrière de Corail, des montagnes majestueuses dans l’arrière-pays des côtes, une végétation luxuriante au sud et des forêts tropicales au nord. Avec une superficie aussi grande que l’Europe occidentale, on peut y faire l’expérience des espaces infinis tout en s’immergeant en même temps dans la vie agitée d’une grande ville, à Brisbane et à Cairns. Grâce au climat tropical, le Queensland est une destination de voyage pour toute l’année. Le coût de la vie et le niveau de vie sont similaires à ceux de la France.

Le Queensland offre une vaste palette de logements avantageux. Une multitude de « backpackers » petits et moyens s’est spécialisée dans les routards, et en outre il est possible de dormir dans des tentes ou dans un campervan. Un grand nombre de backpackers organisent des tours vers les attractions environnantes ou alors on peut s’informer des différentes possibilités en feuilletant les magazines à disposition des routards.

Visa

Si l’on souhaite rester longtemps et gagner un peu d’argent, il est recommandé de prendre un visa Working Holiday. Le visa est demandé par Internet et émis par e-mail, informations et demande sur le site :

http://www.france.embassy.gov.au/parifrancais/WHM_fr.html

Le visa permet un séjour d’une année au maximum. Depuis le 1er juillet 2006, il est également possible de demander un deuxième visa si l’on a fourni pendant trois mois au total un travail saisonnier, par exemple dans l’agriculture. On peut travailler six mois d’affilée pour le même employeur.

Recherche de travail

Les possibilités de travail pour les Working Holiday Makers sont multiples. Avoir récolté des mangues ou mélangé des cocktails dans un bar sur une plage tropicale de rêve, c’est certainement une expérience inoubliable qui approvisionne en plus la caisse de vacances.
Avec une formation, on peut aussi travailler dans la profession apprise, par exemple des infirmiers sont souvent cherchés pour une période brève. On trouve des informations utiles pour les chercheurs d’emploi dans de nombreuses revues pour routards, qui sont disponibles dans les backpackers et différents bars. Elles contiennent souvent des offres d’emploi.

Surf

Des centaines de kilomètres de plages de sable offrent suffisamment de place afin d’avoir les vagues rien que pour soi. Si l’on souhaite d’abord apprendre, c’est possible dans d’innombrables écoles de surf. Ce n’est pas par hasard que l’on trouve ici la ville de Surfers Paradise.

<